La série Astuce SEO vise à partager des conseils simples à appliquer et pouvant contribuer immédiatement à vos stratégies SEO. Ces billets sont donc délibérément concis et visent à stimuler votre créativité. 

Le succès d’une stratégie SEO est la plupart du temps le résultat d’une série d’actions effectuées avec brio et minutie, souvent interreliées et possédant leur importance égale dans la chaîne des évènements.  On pense au choix des mots-clés, la création des pages, l’indexation du contenu, et ensuite les stratégies off-site.

Une étape critique lors de la planification de votre stratégie est bien sûr le choix du bon mot-clé. On veut cibler les termes de recherche utilisés par notre clientèle cible, mais également,  analyser les opportunités selon leur degré de concurrence. En effet, la compétition sous un mot-clé est un facteur important à prendre en considération : combien de sites se battent pour ce mot-clé? Qui sont les grands joueurs ? Ai-je des chances de les surpasser ?

L’astuce d’aujourd’hui revient à la base du SEO, alors que nous regarderons ensemble une façon rapide d’analyser le taux de concurrence en ligne d’un mot-clé.

Utiliser la balise titre pour déterminer le niveau de concurrence

Quel que soit votre niveau d’expérience, vous savez probablement déjà que le titre d’une page est l’une des balises les plus importantes en SEO.  Toute stratégie SEO qui se respecte doit en premier lieu assurer que les balises titres d’un site sont convenablement optimisées.

Conséquemment, cela signifie que la balise titre devient un bon indice lorsque vous voulez déterminer le niveau de concurrence d’un mot-clé. Plus il y a de sites qui utilisent ce mot-clé dans leur balise titre, plus cela vous indique que ces sites ont déjà déterminé que ce mot-clé est important dans leur stratégie SEO, et donc que le niveau de concurrence sous ce terme sera plus élevé.

Ce qui n’est pas connu de tous est que Google vous fournit lui-même un outil pour déterminer le niveau de concurrence d’un mot-clé, soit avec la syntaxe intitle: l’une des plus anciennes commandes spéciales pouvant être effectuée dans la boîte du moteur de recherche.

En effet, lorsque vous tapez intitle:mot-clé” sous Google, les résultats affichés seront les pages qui contiennent le mot-clé en question, soit un indice précis du nombre de pages concurrentes qui ont déjà identifié ce mot-clé au sein de leur stratégie SEO.

Voyons ensemble un exemple d’utilisation.

Choisir entre deux mots-clés

Disons que vous avez une agence de relations publiques, et que vous en êtes à planifier l’optimisation de vos pages. Vous savez que les mots-clés « relations médias », « relations publiques », et « relations de presse » sont des termes décrivant aussi bien vos activités, et vous hésitez entre lesquels utiliser au centre de votre stratégie.

Pour aider votre réflexion, il peut devenir utile de connaître le degré de concurrence associé à chacun de ces mots-clés, et ainsi voir si des opportunités de victoires rapides s’offrent à vous.

Exemple 1 : Relations médias

Google contient 5,580 pages indexées pour ce mot-clé, et on remarque plusieurs gros joueurs, soit des institutions scolaires ainsi que la ville de Montréal.

Exemple 2 : Relations publiques 

La première constatation est que l’index de Google comporte bien plus de pages « optimisées » pour le mot-clé « relations publiques » que « relations médias », avec 118,000 résultats. On note encore une fois quelques institutions scolaires, ainsi que l’indélogeable Wikipedia en première position.

Troisième et dernier exemple : Relations de presse

À première vue, ce mot-clé est le moins compétitif des trois, pour deux raisons : uniquement 1,680 pages ont ce mot-clé dans leur balise titre, et deuxièmement, aucun des premiers résultats de recherches ne m’inquiète particulièrement, la plupart des agences de relations publiques avec qui il serait très amusant de concurrencer en ligne.

J’ai donc ma réponse, le mot-clé « relations de presse » est celui sous lequel je pourrais classer mon site le plus rapidement dans les premiers résultats, donc une victoire facile et rapide.

Bien sûr, il faut toujours valider que le mot-clé en question possède un nombre de recherches minimum avant de le placer au centre de notre stratégie. Pour cela, je vous suggère de vérifier avec l’outil de planification de mots-clés de Google.

Cette astuce a bien sûr ses limites, puisqu’elle ne donne qu’un indice sur la concurrence d’un mot-clé, et non le portrait global. Comme la totalité des outils SEO, il ne s’agit que d’un support pour accompagner vos réflexions, et non la réponse joliment déposée sur un plateau d’argent.

Dans tous les cas, cette astuce peut vous aider à au moins démarrer votre stratégie du bon pied ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...