S’il y a un élément en particulier du SEO qui suscite beaucoup de controverse dernièrement, il s’agit bel et bien de tout ce qui entoure les stratégies de liens entrants. Nous avons d’un côté Google qui entretient un climat de peur d’incertitude en déclarant « illégales » et en punissant des sites pour des stratégies de base employées depuis les débuts d’Internet, tels que les communiqués de presse, la publicité sur le web ainsi que le guest posting.

Le résultat est qu’à travers la confusion qui s’ensuit, il devient difficile de savoir sur quel pied danser, et quelles sont les stratégies de liens entrants permises qui fonctionnent, sans avoir à craindre d’éventuelles représailles de la part de Google.  L’action d’acquérir des liens entrants devient donc un élément d’une stratégie SEO qui est non seulement de moins en moins facile, mais également incompris.

Cela dit, dans l’objectif d’aider à injecter un peu de clarté dans le débat, je couvrirai au courant des prochaines semaines sur ce blogue une série d’articles traitant des liens entrants, à savoir à propos des tactiques qui fonctionnent, et ce que vous devez faire pour accomplir cette tâche sans risquer le positionnement de votre site.

Aujourd’hui, en guise d’introduction et avant de plonger tête première dans les tactiques, nous commençons par analyser à quoi devrait rassembler un profil de liens entrants parfait, soit les 4 éléments nécessaires qui en font sa composition.

Le profil parfait de liens entrants

Par profil de liens entrants, j’entends l’ensemble des liens entrants qui pointent vers un site, soit le cumulatif de ces liens en provenance de toutes sources confondues : liens en provenance des médias sociaux, liens en provenance des médias, annuaires locaux, blogues, répertoires de l’industrie, etc.

Personnellement, lorsque j’amorce un mandat de développement des liens entrants, l’une de mes premières tâches est d’analyser le profil de liens du site pour en déceler les faiblesses. En identifiant les lacunes du profil, je saurai ainsi quelle stratégie prioriser.

À mes yeux, le profil de liens entrants parfait doit répondre à ces 4 critères :

  • La quantité de liens.
  • La qualité des liens.
  • La pertinence des pages hébergeant le lien.
  • La répartition des ancres.

Regardons maintenant ces 4 critères à tour de rôle en précision :

1. La quantité des liens : Pour espérer obtenir une visibilité naturelle de pointe dans son industrie, un site Web doit compter sur une masse critique de liens entrants.  Il est malheureusement impossible de dire le nombre exact de liens nécessaires, puisque ce chiffre variera en fonction de votre marché et des concurrents. Une bonne façon d’estimer ce nombre est d’analyser vos concurrents naturels sous les mots-clés que vous visez, et voir combien de liens entrants ils ont, mais surtout en provenance de combien de domaines différents.

Car le meilleur indicatif du nombre de liens nécessaires se situera plutôt au niveau du nombre de domaines effectuant ces liens, pour ainsi éviter d’avoir tous ses liens entrants provenant de quelques sites. Il faut également savoir que la qualité des liens prime sur la quantité; dans plusieurs cas un site peut en surclasser un autre s’il comporte un plus grand nombre de liens de qualité, même si le total des liens global est inférieur.

2. La qualité des liens : Pour calculer la valeur relative d’un lien, on se tourne du côté du fameux score PageRank, mis au point par Google. On se souvient que le PR vise à mesurer quantitativement la popularité d’une page web, en lui accordant une note sur 10. Comme le décrit Wikipédia :

« Le principe de base est d’attribuer à chaque page une valeur (ou score) proportionnelle au nombre de fois que passerait par cette page un utilisateur parcourant le grapheduWeb en cliquant aléatoirement, sur un des liens apparaissant sur chaque page. Ainsi, une page a un PageRank d’autant plus important qu’est grande la somme des PageRank des pages qui pointent vers elle (elle comprise, s’il y a des liens internes). »

Plus la page qui héberge votre lien possède un score PR élevé, plus son impact sur votre référencement sera avantageux. Il faut donc au maximum viser les liens à fort PR, car ceux-ci viendront vous transférer une partie de leurs acquis auprès de Google.

3. La pertinence des pages hébergeant votre lien : Possiblement le facteur le plus important, la pertinence signifie un lien entrant en provenance d’un site dont la thématique de contenu est très près, ou sinon la même que la vôtre, ce qui créé une relation forte en terme de crédibilité aux yeux de Google.

L’importance de ce critère explique pourquoi de nombreux sites ont été atteints par la mise à jour du Pingouin. Auparavant, il était facile d’obtenir des liens entrants sur n’importe quel type de site, que celui-ci ait un lien ou non avec notre business.

Maintenant, pour développer la qualité d’un profil de liens entrant, celui-ci doit être constitué au maximum de sites possédant une forte pertinence en terme de thématique, soit en étant reliés à votre sujet et dans l’industrie dans laquelle vous opérez.

4. La répartition des ancres : Les moteurs de recherches ont depuis longtemps accordé une grande importance à l’ancre d’un lien, soit le mot-clé contenu dans le texte du lien. Celui-indique en effet au moteur de recherche suivant le lien la nature même de la page qu’il s’apprête à visiter et indexer.

Alors que la communauté SEO a fortement abusé de cette faiblesse en achetant des liens à haut PR pour tenter de tricher Google, ce critère commence à perdre un peu d’importance au sein de l’algorithme. De plus, il est reconnu que les sites possédant un fort pourcentage d’ancres optimisées parmi leur profil de liens représentent des cibles parfaites pour la mise à jour du Pingouin. Plus on retrouve au sein d’un profil des liens contenant des ancres optimisées avec un mot-clé précis, plus Google est porté à croire qu’il y a eu manigance (voir 5 erreurs SEO courantes – et comment les éviter - erreur #4)

Ainsi, si vous ne voulez pas attirer l’attention de Google tout en continuant de développer votre référencement, votre profil doit être majoritairement composé d’ancres de liens naturelles, soit des ancres qui ne démontrent aucune trace de manipulations : votre nom de domaine, nom de compagnie, des mots-clés tels que cliquez ici, visitez notre site, etc.

Certaines études démontrent que Google serait prêt à punir un site dont le profil de liens est constitué à moitié de liens acquis de façon douteuse. Et l’une des façons les plus faciles pour Google de repérer un lien louche est d’analyser l’ancre. Il faut donc faire attention que les ancres ne viennent pas vous trahir, même si cela ne vous empêche pas lorsque la masse le permet, d’acquérir un lien ou deux avec une ancre agressive, si vous avez le goût du risque.

Les questions à se poser en analysant le profil de liens

Comme je mentionnais plus haut, je recommande fortement d’évaluer le profil de liens entrants de votre site ou de celui de votre client en gardant les 4 éléments en tête, et avec l’optique d’identifier quelles sont les améliorations à apporter.

Quelques questions à se poser durant votre analyse :

  • Est-ce que mon profil de liens entrants contient suffisamment de liens entrants pour rivaliser avec mes concurrents ? Est-ce que mes liens entrants proviennent de quelques sites seulement, ou à l’inverse, mes liens sont bien répandus sur une multitude de domaines ?
  • Est-ce que mes liens sont de qualité, ou n’importe quel concurrent pourra obtenir les mêmes liens sans trop d’efforts ?
  • Au niveau de la pertinence, est-ce que le site obtient des liens et mentions en provenance de sites importants dans mon industrie, au minimum pertinent à mon sujet ? Sinon vous savez où commencer vos efforts J
  • Et finalement, point très important, est-ce que les ancres de liens entrants trahissent les stratégies utilisées ? Quel pourcentage d’ancres naturelles ? Si celui-ci est à moins de 50%, et même à 75% dans certaines industries, vous courez un risque majeur.

L’outil que j’utilise pour l’analyse des ces points est Ahrefs.com, un outil payant, mais qui en vaut chaque sou à mon avis. Une autre option intéressante est MajesticSEO.

Maintenant que nous avons abordés ensemble la phase d’analyse des liens entrants ainsi qu’à quoi devrait rassembler le profil de liens entrants parfaits, nous serons maintenant prêt, lors des prochains articles, à plonger tête première dans les stratégies de liens efficaces et durables.

Donc restez à l’affût des prochains articles sur ce blogue :)

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...